Ronny « Mon histoire d’amour avec les Lakers »

 

2005 – 2008 : Los Angeles Lakers

Ronny en Larmes
L’histoire d’amour de Ronny avec les Lakers

« C’est MA grande histoire d’amour, une histoire éternelle. C’est vraiment l’endroit où je me suis le plus épanoui en tant que personne. Ça a commencé avec un petit bémol. J’ai eu mon opération au cœur. Et, ce souci s’est transformé en histoire d’amour entre cette ville et moi. Jerry Buss a eu la bonté de payer mon opération. Je vivais un bonheur perpétuel sur le terrain avec mes coéquipiers. A cette époque, on jouait les yeux fermés les uns avec les autres. Ce sont les trois plus belles années de ma carrière. J’ai du batailler. J’avais CookMimsBynumOdom et Kwame Brown devant moi. Je me suis battu pour avoir ma place et avoir ce que j’ai eu sur le terrain.

Avec les Lakers, je me suis découvert. Et, j’ai aussi de bons souvenirs personnels. Quand j’ai eu mon opération au cœur, c’est la première fois en 17 ans que mon père, ma sœur, ma mère et moi mangions à la même table. Je me souviendrai toujours de ce moment. J’avais perdu la sensation du goût avec tous les médocs que je prenais. Mais le fait de manger avec ma famille, il y a un sentiment de bonheur qui m’a envahi. J’étais tout le temps fourré avec Walton, Farmar, Vujacic, Radmanovic, Lamar et Kobe. Après l’entraînement, on allait manger et on allait au cinéma. On nous appelait le « Movie Crew » parce qu’à chaque déplacement, on squattait une chambre pour regarder un film. Phil Jackson a beaucoup contribué à cette ambiance sereine. Il nous inculquait des valeurs de tempo et de flow. On était tous sur la même longueur d’ondes. Il nous faisait faire de la méditation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *