[Playoffs] Première sortie réussie pour Derrick Rose

 

Les Bulls ont bien négocié leur dernier virage avant d’amorcer les playoffs en se maintenant à la 3e place du classement synonyme d’une confrontation face aux Bucks. Ces derniers, s’ils semblent de prime abord plus abordables que les Wizards, vont tenter de déjouer les pronostics. Cependant, au-delà de l’aptitude des Bulls à venir à bout des Bucks voire l’inverse, c’est la capacité de Rose à jouer son meilleur basket qui est remise en cause. La star de Chicago n’a plus revu les playoffs depuis 2012 et revient à peine de sa dernière opération. Pourtant, sa première sortie lors de ce Game 1 est très encourageante… 

 

logos_adi_roseLe premier quart temps démarre sur les chapeaux de roues témoignant de l’excitation des joueurs pour la « postseason ». Les Bucks prennent souvent les devants sous l’impulsion d’Ersan Ilyasova. Coté Bulls, Jimmy Butler prend les affaires en main et Aaron Brooks se charge de conclure la premiere période sur un trois point au buzzer pour donner l’avantage aux locaux 30-29. Derrick Rose n’a alors que 2 points à son actif.

Tony Snell fait une superbe entrée en seconde période et coach Thibs implique dès le début de cette confrontation ses joueurs du banc. Les deux équipes s’adonnent alors à une bataille toujours menée, même de peu, par Chicago. Nikola Mirotic va au charbon et Brooks justifie son transfert à Chitown. Les Buks quant à eux, se répartissent la marque sans pour autant prendre le lead. C’est le moment où « D. Rosé » décide de prendre les choses en mains en inscrivant 10 pts qui donnent aux Bulls leur plus gros lead 57-49 jusque là. Chicago mène de 9 points a la mi-temps 60-51 avec 12 pts du #1 de Chicago.

De retour des vestiaires, les Bulls sont en difficulté et sont pris a la gorge par la défense mise en place par les Bucks. Middleton et Ilyasova continuent d’alimenter la marque tandis que les Bulls souffrent. Thibodeau décide alors de rappeler Derrick pour booster les siens. Il repart pour un récital avec 3 tirs primés et 11 points sur la période. Il termine le match avec 23 points, 7 passes décisives, le tout en seulement 27 minutes de jeu. Match très encourageant pour la « Rose » su piquer les Bucks là, où il le fallait. Rose est très motivé, mais il va devoir confirmer dès ce lundi tout en se préservant assez pour durer…

Derrick Rose « Ca a fait du bien, je me suis préparé pour cela depuis longtemps.

L’énergie était superbe, j’ai juste essayer de revenir en leader pour porter mon équipe. » 

 

 

Graphisme de Une : Ptitecao

Almamy Soumah

@frenchinsiderz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *