Iguodala NBAer depuis une décennie

 

NBAer depuis une décennie déjà, Andre Iguodala nous rappelle combien le temps passe vite.  Après avoir fait ses classes auprès d’Allen Iverson pendant 2 saisons et demie, il a pris les rennes des Sixers et fait exploser ses stats au compteur. Aujourd’hui  membre des Warriors, il embrasse un tout nouveau rôle dans une équipe excitante toujours en lisse pour les playoffs. Nous nous sommes brièvement croisés, le temps d’échanger sur quelques-uns des temps forts de sa carrière et sa blessure du début de saison.

Andre Iguodala NBAer depuis une décennie

French Insiderz : Quel est ton véritable poste ?

Andre Iguodala : (rires)… A vrai dire, je suis meneur, arrière et ailier. J’aime évoluer sur ces différents postes et créer le jeu pour les autres, j’adore faire de bonnes passes. Mon jeu dans l’ensemble est assez difficile à décrire. En fait, ça dépend des soirs. J’aime bien prendre des rebonds, faire des passes. J’aime beaucoup prendre des alley oops, et j’aime scorer. La plupart des gens me comparent à Scottie Pippen. Mais ce que j’aime le plus, c’est faire de superbes passes à l’image de Magic Johnson !

French Insiderz : Après 8 années passées aux Sixers, une année à Denver, te voilà à nouveau dans un nouveau groupe. Comment vis-tu ce nouveau changement ?

Iguodala : Très bien, on a un super groupe avec des arrières comme Stephen Curry et Kley Thompson qui emmènent le danger à longue distance, ce qui me laisse assez d’espaces pour aller attaquer le cercle ou prendre les intervalles en contre-attaque. Je trouve que l’on a un super groupe bien équilibré et le coach fait ce qu’il faut pour nous mener en playoffs.

« J’ai été mis dans une position où j’ai appris à gérer la pression »

French Insiderz : Ton arrivée à Golden State a quelque peu été entachée par ta blessure aux ischiaux jambiers. Comment as-tu surmonté tout ça ?

Iguodala : Je me suis blessé en contre-attaque, et me suis déchiré les muscles du coup j’ai du être arrêté pendant 12 matchs. C’était dur mais bon… Je suis finalement de retour avec l’équipe, on joue vraiment bien comme un groupe uni, et on continue de se battre pour engranger les victoires.

French Insiderz : Qu’est-ce que tu gardes de ton expérience de « Franchise Player » à Philadelphie ?

Iguodala : C’était une superbe expérience que j’ai vécu là bas. J’ai été mis dans une position où j’ai appris à gérer la pression, j’ai eu la chance de pouvoir prendre les tirs difficiles dans le money time. On a vécu des hauts et des bas, ça n’a pas été toujours facile. On a eu des calendriers parfois difficiles comme ce peut être le cas en NBA. Mais ce que je retiens, c’est d’avoir eu la chance de partager tous ces moments avec mes coéquipiers. Cela a été une expérience riche qui m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui.

18s0qobpaq69gjpgFrench Insiderz : Quel a été l’avantage de jouer aux côtés d’Iverson ?

Iguodala : C’est comme être à l’école avec un enseignant. Tu le regardes et tu apprends. Pour devenir le leader que j’ai été, j’ai repris à ma façon sa manière de s’imposer aux adversaires et de prendre le lead d’entrée de matchs. Quand il est parti, j’ai du « step up » tout de suite, je n’ai pas eu d’autres choix que d’être performant ce qui m’a permis de devenir le leader offensif des Sixers. C’est l’un des plus grands joueurs qu’ait connu cette ligue.

French Insiderz : Tes performances t’ont permis d’être membre de Team USA. Qu’est-ce que cela fait de pouvoir représenter son pays et de performer aux Championnats du Monde et aux J.O. ?

Iguodala : Ah c’est énorme ! 2010, 2012, j’ai vécu mes meilleures expériences avec Team USA. J’ai eu la chance de voyager dans le monde, de visiter d’autres pays, de jouer contre d’autres nations et surtout de représenter mon pays. C’est une expérience unique. En fait, tu affrontes certains des meilleurs joueurs de la planète, et tu joues dans les plus belles salles du globe.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *