« Franchise Stories » Comment Ronny Turiaf a atterri aux Knicks ?

2010 – 2011 : Ronny Turiaf a atterri aux Knicks de New York 

 

Ronny Turiaf atterri aux Knicks
Ronny Turiaf a atterri aux Knicks

« Cette histoire a commencé en Afrique. J’étais avec Boris Diaw et son association et mon agent m’a appelé pour me dire qu’un trade était sur la table : « Si LeBron James ne va pas à New York, c’est toi qui y va. » C’est l’effet domino. Les franchises qui n’arrivent pas à avoir ce qu’elles veulent s’adaptent. Je me souviens que juste après ce coup de fil, je suis resté assis devant la télé avec Boris et les bénévoles. On a attendu de savoir ce qu’il passait. Au moment où LeBron a annoncé The Decision, mon agent m’appelle et me dit que je file aux Knicks. Deux jours plus tard, je suis à New York. En 48h, j’ai fait Dakar, Washington, New York. Le jour de la conférence de presse, je me suis dit : « Ok, là on est aux Knicks. » J’ai réalisé à quel point le Madison Square Garden était une salle mythique. 

 

Je suis directement devenu ami avec Danilo Gallinari. On a formé l’Union Européenne avec Timofey Mozgov. On passait notre temps dans des restos italiens, on a vraiment vécu de purs moments ensemble. L’Union s’est brisée quand Gallo a été transféré. Ça a été difficile mais d’un autre côté, c’est un trade qui a permis à l’équipe de faire des performances. On est allé en playoffs alors que ça faisait 10 ans qu’il n’y en avait pas eu à NY. En plus, j’étais dans le 5 et je me suis retrouvée à jouer contre KG, une de mes idoles. L’électricité dans la salle le jour où Carmelo Anthony a joué son premier match, un truc de fou. C’était contre Milwaukee. Les playoffs, si Chauncey Billups ne se blesse pas, je me dis qu’on avait une chance… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *