Déception et fin de saison pour Joakim Noah

 

Parmi les plus gros objectifs de Joakim Noah cette saison figurait le fait de battre LeBron James en Playoffs pour son coming home à Cleveland. C’est finalement LeBron aura eu raison des rêves de Jooks en inversant la tendance dans un match 4 clôturé sur un Buzzer Beater par le King en personne suivi d’un match 5 à la hauteur du standing d’un champion… 

mockup_CAVLe match 5 laissait déjà présager d’une fin imminente lorsque les Bulls menés tout au long de la rencontre ont fait un come back improbable à 101-99. Le King a alors mis fin aux espoirs d’égalisation de Chicago en contrant D. Rose lors d’une action défensive décisive. Mais il ne s’est pas contenté de si peu, puisqu’il a inscrit 38 points, pris 12 rebonds, distribué 6 passes, volé 3 ballons et collé 3 contres devenant ainsi le 3e joueur de l’histoire à atteindre en Playoffs au moins : 35 points, 10 rebonds, 5 passes, 3 interceptions et 3 contres. Seuls Dwayne Wade et Elvin Hayes s’étaient hissés à ce niveau auparavant.

 

Les Bulls peuvent nourrir d’énormes regrets pour être passés à coté d’opportunités plus grandes les unes que les autres. D’abord, il faut noter la présence de Derrick Rose à considérer comme un luxe considérable vu le nombre de blessures subies. Ne pas capitaliser sur cet atout pour bénéficier d’un danger offensif de plus aux cotés de Pau Gasol et Jimmy Butler est clairement une erreur de leur part. En même temps, peut-on réellement les blâmer lorsque l’alchimie créée par les joueurs du banc en l’absence de joueurs majeurs a finalement été rompue par le retour de Rose, Taj Gibson et Butler à l’aube des playoffs ? Ce changement soudain a laissé le groupe dans un méli-mélo pouvant expliquer la qualité du jeu des Bulls variant d’un extrême à l’autre.

mockup_CHICette incapacité à être constant aura couté cher aux Bulls incapables de capitaliser sur le lead pris d’entrée de jeu à Cleveland. C’est cette même inconstance qui a créé le doute au sein de l’attaque de la franchise, chacun essayant de sauver l’équipe par des exploits individuels. L’attaque de Chicago était clairement en berne. Toutes les fois où les Bulls ont manqué de faire la différence offensivement, les Cavs n’ont pas tremblé sonnant quelque part le glas pour Tom Thibodeau. Ce dernier a du changer tous ses systèmes de jeu défensifs pour intégrer des joueurs offensifs comme Pau Gasol, Aaron Brooks ou encore Nicolas Mirotic. Bien qu’aucune annonce n’ait été faite encore, peu nombreux sont ceux qui donnent cher de la peau du Coach qui officie depuis 5 ans désormais. En venant à bout des Cavs, les Bulls auraient mis fin à une série d’éliminations en Playoffs face à King James et se seraient donnés la chance d’approcher les étoiles. Avec la consolidation du groupe, les attentes étaient élevées. ll faut maintenant digérer cette défaite comme le dit Joakim dans sa dernière déclaration de la saison au micro de French Insiderz.

Par Almamy Soumah
Graphismes : Ptitecao

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *